Le Parisien Etudiant   Imprimer cette page

Port-Anna

Niché dans une anse, ce petit port aménagé en 1955 est le dernier port de pêche en activité du Golfe du Morbihan. Composante majeure de l’histoire et de l’identité sinagote, la pêche demeure une activité économique de poids pour le territoire. La petite dizaine de bateaux qui y stationnent pratiquent une pêche quotidienne et artisanale. Port-Anna accueille aussi les navires en eau profonde, c’est d’ailleurs le passage obligé des bateaux qui sillonnent le Golfe. Le lieu inspire depuis longtemps peintres et photographes, notamment avec sa « maison rose ». Bien connue des navigateurs, cette maison utilisée à l’origine comme entrepôt ostréicole indique l’entrée du chenal conduisant à Vannes.
plan Port-Anna